Récap’ Poum Tchak! 2011

Salut à toutes et à tous ! Voici la Recap’ Poum Tchak! de 2011. Ici, pas de classements, de top10, de reader-polls, de winners avec des photos plus grosses que celles des autres, non rien que du pur subjectif à la BPTchk!, sans vote ni concertation pour trouver un consus stérile et informe sur le “bilan” de l’année écoulée. Juste du feeling sur ce qui est sorti en 2011 et que j’ai vraiment le plus écouté durant ces douze derniers mois. Continue reading

[En] C-Beams live at Cookies (Sept. 2011 / Berlin)

2011 was a very good year for the C-Beams duet. As most of the Dresden boys involving into the trendy label (in the good way) Uncanny Valley (Jacob Korn, Cuthead, Credit 00, Stefan Lohse…) Stefan Menzel and Sebastian Lohse (aka Break SL) are now out of the woods with their appearance on Smallville records, and their first Ep on Uncanny Valley. The label has benefited of a big (and well-deserved) support from the German press and Resident Advisor which has done a strong report during the last summer, and gave them the opportunity to upload a mix made by… C-Beams. Continue reading

[En] I dream of wires (documentary)

One of the most exciting documentary about modular synths and passion for them from crazy nerds and mad lovers needs your help. Previously known as Modular, the documentary, I dream of wires has received so much enthusiasm from its first promo trailler broadcasted on Youtube, and in synths forums, that the people involved behind have decided to extend the production of it. It should be 90 – 120 minutes + bonus, planned for the end of 2012, in DVD.

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=GCyiDaM3boc]

Now to complete the project, they need to find 30,000 $ (about 22,000 €). A good idea to rise money on interesting (and big) projects is to ask people to participate through funding platforms like Kickstarter or IndieGoGo. And it’s on IndieGoGo, that director of I dream of wires Robert Fantinatto has decided to ask for help.

It’s very interesting because this is not charity. You invest money (in hope the project works), but it is seen more as a “pre-order” thing. For example if you give 25 $, you’ll received a copy of the DVD when it will be released (incl. international postage). Then you have more “packages”, and more you give money, more you’ll received stuff : extra bonus like stickers, cds, t-shirts, limited box-set, your “executive producer screen credit”, etc.

So, if you are interested in the project like me, please make a “pre-order donation”. Honestly, I’ve sent 25 $ (about 18 €) to get a copy of this DVD when it’s out, because it’s a nice project, and also cause I’m a fan of big buttons, weird machines, strange bleeps and noises, and people who spend crazy money on them to tweek and plug them for hours and hours. It deserves the support of the electronic music lovers / community !

All the informations about I dream of wires and how to contribute are :

http://www.indiegogo.com/I-Dream-of-Wires

Thanks.

Flashba-K! : Kanzleramt

Fondé en 1994 par Heiko Laux, Kanzleramt (qui signifie “Chancellerie” en allemand) fut considéré comme l’un des meilleurs labels techno européen durant une petite décennie (et principalement entre 1998 et 2003), avant de tomber dans l’oubli. La particularité de cette maison était de proposer une techno plutôt musclée, contrastée avec des ambiances deep inspirées de Detroit et des mélodies dark-funk massives, toujours en maintenant une identité sonore propre et parfaitement identifiable.

Heiko Laux est également un dénicheur de talents hors-pair avec la découverte (et le chaperonnage) d’artistes comme Alexander Kowalski, Johannes Heil, Diego, ou encore le regretté Christian Morgernstern. Son influence sur eux fut d’ailleurs tellement forte qu’après le déclin du label, ces artistes ne rebondirent jamais vraiment autre part, et peu à peu s’éteignirent à leur tour (peut-être que leurs ADN musicaux étaient trop intimement liés). De nombreux tubes sont sortis de cette entreprise berlinoise, alors histoire de se remémorer de bons souvenirs (et pour d’autres de découvrir cette structure), voici quelques uns des morceaux les plus marquants de Kanzleramt : Continue reading

Quelques conseils avant d’envoyer sa démo par Internet

Cet article, originalement publié ici-même en octobre 2008, a été mis au goût du jour et ne dispose plus désormais que de 8 conseils, car la technologie des plate-formes de streaming / hosting audio a permis de faciliter un peu plus la démarche. Les autres points restent toujours d’actualité.

Passage obligé, la démo reste pour un jeune producteur l’un des meilleurs moyens de se faire connaitre auprès d’un label (sauf si votre grand-père s’appelle Pascal Nègre ou que votre marraine est productrice chez Endemol). Boing Poum Tchak! vous file 8 conseils pour attirer plus facilement l’attention des structures ciblées, en préparant mieux les envois de vos morceaux. Continue reading

[Fr] Vidéo : Happyland (1997)

1997 / La Défense. Happyland est une grosse teuf co-organisée par le magazine Coda et Futuria Production, filmée et retransmise sur M6. C’était l’époque où l’on pouvait entendre de la vraie techno à la téloche, notamment sur M6 qui a diffusée, rappelons-le, des évènements comme Metropole Techno, puis la Techno Parade (1 & 2). Continue reading

[Fr] Compil’ virtuelle de Boing Poum Tchak! #04

Si Boing Poum Tchak! avait dû préparer une compilation à offrir aux lecteurs du numéro #04, celle-ci aurait certainement bien remplie sa mission. En effet, tous les morceaux proviennent de disques qui ont été chroniqués et reflètent, d’une certaine façon, l’esprit sonore du numéro. Bonne découverte à tous ! Continue reading

[Fr] Teaser : Boing Poum Tchak! #04

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=QHuOwQ5cD08]

Intrigué, mais pas vraiment rassuré par le name-dropping du sommaire de Boing Poum Tchak! #04 ? Faites-vous une idée de la couleur musicale des principaux artistes de ce numéro grâce cette petite vidéo de présentation, et si le feeling vous en dit, commandez votre copie !

Cliquez ici pour commander ce numéro ou vous abonner

.

ps : n’hésitez pas non plus à poster cette vidéo sur votre blog / page Facebook / Twitter / forums…

Merci !

[Fr] La chanson qui a marqué l’été 2010 de Boing Poum Tchak!

Avec la Coupe du Monde de football cette année, l’évènement planétaire numéro 1, l’Afrique du Sud a été au coeur de l’été, portée par ses vuvuzelas assourdissants et le “tube” de Shakira “Waka Waka” martelé à coup de burins radiophoniques et télévisuels sur tous les média et dérivés (sonneries de portables, jingles pub, etc…). Au passage, signalons qu’il est quand même grotesque d’avoir filé l’hymne officiel de cette compétition organisée pour la première fois sur le sol africain à un gros trust managé par des majors, en ayant pris une américano-colombienne (comprenez une non-blanche) pour faire passer un peu mieux la pilule. De plus, l’affaire a pris une tournure vraiment honteuse quand on a su que Waka Waka avait été pompé sur une chanson du groupe camerounais Zangalewa. Ca nous rappelle un peu l’histoire de la Lambada en France il y a une vingtaine d’années. Continue reading