[Fr] bvdub – One last look at the sea (Quietus Recordings)

Au milieu du mois de février dernier, Brock Van Way alias bvdub a fait une petite surprise aux fans de son label Quietus (dont je fais parti), en nous offrant tout simplement un album inédit ! L’histoire est que One last look at the sea devait sortir en 2008 sur le label Somnia qui malheureusement a fermé ses portes avant de concrétiser le projet. Deux autres labels s’étaient manifestés pour sortir ce disque, mais eux aussi ont été pris dans la tourmente et n’en sont pas revenus. Continue reading

[Fr] Plastikman – Ask yourself (Marcelus remix)

Depuis la mi-septembre, Plastikman (en collaboration avec Soundcloud, Resident Advisor et la boisson énergétique Burn) propose de remixer l’un des titres de son album Closer, Ask yourself. Belle initiative, puisque pour une fois, un concours de remix n’oblige pas à acheter les parts du track original pour obtenir son ticket d’entrée dans la compétition. Continue reading

[Fr] La chanson qui a marqué l’été 2010 de Boing Poum Tchak!

Avec la Coupe du Monde de football cette année, l’évènement planétaire numéro 1, l’Afrique du Sud a été au coeur de l’été, portée par ses vuvuzelas assourdissants et le “tube” de Shakira “Waka Waka” martelé à coup de burins radiophoniques et télévisuels sur tous les média et dérivés (sonneries de portables, jingles pub, etc…). Au passage, signalons qu’il est quand même grotesque d’avoir filé l’hymne officiel de cette compétition organisée pour la première fois sur le sol africain à un gros trust managé par des majors, en ayant pris une américano-colombienne (comprenez une non-blanche) pour faire passer un peu mieux la pilule. De plus, l’affaire a pris une tournure vraiment honteuse quand on a su que Waka Waka avait été pompé sur une chanson du groupe camerounais Zangalewa. Ca nous rappelle un peu l’histoire de la Lambada en France il y a une vingtaine d’années. Continue reading

[Fr] V/A – Fünf (ostgut ton)

Voici un gros morceau qui ne va certainement pas passer inaperçu chez votre disquaire ! Pour les cinq ans du label « officiel » du Berghain / PanoramaBar, Ostgut Ton réquisitionne tous ses généraux pour un conseil exceptionnel, traduit en deux cds non mixés et une box sept-vinyles ! Rien de moins. Alors après l’effet d’annonce (forcément alléchante), que vaut vraiment cette boite de pandore ? Continue reading

[Fr] Shackleton – Fabric 55 (fabric)

Shackleton. Le genre d’artistes paradoxaux pour nombre d’entre nous, qui sentons quand certains ont quelque chose à apporter, qu’ils sont mis en valeur par des institutions que nous respectons (certains magasins de disques, journalistes, blogs), entourés d’une aura sensible, sortant des disques sur des labels « qui le font », mais non, même après plusieurs écoutes de leurs productions, en se forçant un peu, qu’on n’arrive toujours pas à écouter. Qu’on n’aime décidément pas. C’est comme ça et il n’y a rien à faire. Jusqu’au jour où… Continue reading

[Fr] Shed – The traveller (ostgut ton)

Le mystère Shed

Dans notre petite rentrée électronique (je dis petite par rapport à celle qui se déroule dans les librairies), si il y a un disque dont tout le monde a parlé dès cet été, l’alter-ego techno de Michel Houellebecq en somme (pour l’occasion), il s’agit bien évidemment du deuxième album du sieur René Pawlowitz a.k.a. Shed, attendu par les aficionados le couteau entre les dents. Continue reading

[Fr] Dig my own bag

Assis au bord d’une piscine, sirotant un bon cocktail maison multicolore, vous vous dites que l’été reste le moment où l’on peut se relâcher et reprendre des forces avant d’affronter les prochaines ébullitions de la rentrée. Erreur ! Bien qu’il soit avéré que cette période n’est pas la plus propice aux sorties discographiques tous azimuts, on peut tout de même y trouver de sympathiques nouveautés, et aussi profiter de la petite accalmie pour aller mettre ses mains dans des bacs engorgés de galettes un peu plus datées. Dans cet esprit, c’est donc une selecta perso, dénichée au fil de mes récentes pérégrinations, que je vous propose de découvrir. Continue reading

[Fr] Ben Klock – Berghain 04 (ostgut ton)

Ben Klock is back yeah ! Après son excellent album One l’an dernier, l’un des deux piliers du Berghain sort son premier mix (et oui), quatrième volume de la série du même nom amorcée par Dettmann en 2008. La grosse surprise ici (et qui le différencie de la pléiade de podcasts qui inondent les blogs depuis quelques années), on la découvre dès la lecture du tracklisting : sur 19 titres, pas moins de 14 inédits ! Check check ! Continue reading

[En + Fr] Microniks – Feb. 2010

…....…..…..…..…..

Nouvelle cargaison mensuelle de b² (beats & bits) orientée techno, electronica, ambiant, K7 et RSS. Go !
Continue reading

[En + Fr] Microniks – Jan. 2010

…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..

Microniks est une nouvelle rubrique en lien avec les actualités de Boing Poum Tchak! sur Twitter, car désormais, vous pouvez retrouver sur http://twitter.com/boingpoumtchak des news exclusives et de courtes chroniques en anglais (environ un post par jour). Puis à la fin de chaque mois, redécouvrez ici ces reviews, agrémentées de commentaires en français (un peu moins expéditifs :-) ainsi que les pochettes des disques mentionnés et des liens audio. Janvier ouvre le bal avec une sélection matinée de house moderne ou retro, electronica, italo-disco, dark-ambiant, dubstep, abstract techno et post-techno. C’est (re)parti ! Continue reading

[Fr] Claro Intelecto – Above (Modern Love)

claro-intelecto-chadderton

Après un an d’absence discographique, le mancunien Claro Intelecto revient en famille pour signer la cinquante-septième référence du label Modern Love. Composé de deux titres + une outro ambiant, j’ai choisi de vous parler non pas du track éponyme en face a (Chadderton), mais de celui de la b-side intitulé Above, immersion caractéristique de la dernière mutation du son de Mark Stewart (les premières heures étaient electro sur AI, puis techno stripped et atmosphérique sur Modern Love, avant de verser plus explicitement dans le dub-techno, à l’image de son – influent – ami Andy Stott). Continue reading

[Fr] Lerosa – Plesso (Ostgut Ton)

Bonne pioche pour Lerosa, producteur multicarte orienté rétro-moderne (house & techno), puisqu’après avoir signé sur une nouvelle génération de labels rafraichissants et de qualité (Quintessentials, Uzuri, Millions of Moments – entre autre), c’est avec un enthousiasme grandissant que l’on observe ce jeune irlandais s’étoffer encore un peu plus en plaçant un titre sur le sérieux label Ostgut Ton de Berlin. Plesso (également playlisté sur la nouvelle compilation Panorama Bar mixée par Tama Sumo) est caractéristique des tracks de la maison Berghain : lourd-posé, percutant et mental, dark, voir (restons dans le contexte) totalement “backroomesque”, et bien dosé. Continue reading

[Fr] Focus : Mike Dehnert (Fachwerk)

mike-dehnert

On commence à parler de plus en plus du belge Peter Van Hoesen (à juste titre d’ailleurs), et si il y a un artiste qui le talonne de près dans la sphère berghain-techno, c’est bien du côté du berlinois Mike Dehnert, responsable du label Fachwerk, que l’on peut se tourner. Son live et ses dernières sorties (sur sa structure et chez Clone) sont là pour le confirmer. Continue reading

[Fr] V.A. – And suddenly it’s morning (smallville)

Smallville-and-suddenly-it-

Chers lecteurs (et chères lectrices – non, le milieu macho de la techno nous vous oublie pas :-),

Je voulais vous glisser un petit mot à propos de ce qui s’annonce comme l’un de mes gros coups de cœur de la rentrée : la nouvelle compilation Smallville – And suddenly it’s morning. Totalement sorti du marécage minimal (ouf !) le premier various du cousin de Dial expose une densité sonore assez excitante, entre vieux routards (Lawrence, Move D, Lowtec, STL) et petits nouveaux pleins d’espoir (Christopher Rau – véritable révélation cette année -, ou encore Julius Steinhoff, l’un des boss de Smallville). C’est parti. Continue reading

[Fr] Blu Farm – Inside (240 volts)

Un petit mot sur la sortie du track Inside de mon ami Chahe alias Blu Farm sur la nouvelle série de various du label de Swayzak, 240 volts, justement intitulée Serieculture. Je l’avais déjà répéré au mois de décembre dernier alors qu’il figurait anonymement dans son player myspace.
Déboitant n’importe quel fantassin éperdu de sonorités techno et raw sans préliminaires, ce titre nous propulse sur un dance-floor caverneux et totalement abstract, animé par une puissance frontale directe et immédiate, orientée pleine poitrine.
Les autres morceaux de cet e-ep n’ont pas trouvé grâce à mes oreilles, excepté le Erectronically Mine de Swayzak (édité en 2002 sous le nom Electronically Mine, mais peut-être s’agit-il d’un rework).
Pour tous les vinyl-diggers, sachez que la version hardwax est disponible en quantité réduite sur le site de Swayzak via mail-order.

serieculture-001

Un petit mot sur la sortie du track Inside de mon ami Chahe alias Blu Farm pour la nouvelle série de various du label de Swayzak, 240 volts, justement intitulée Serieculture. Je l’avais déjà repéré au mois de décembre dernier alors qu’il figurait anonymement dans son player myspace. Continue reading

[Fr] Dig my own bag

dig

Nous sommes samedi matin, et je viens de recevoir une cargaison de disques commandés chez l’un de mes shops préférés il y a moins d’une semaine. Découvrons ensemble ce que nous réserve ce nouvel arrivage de pièces berghain techno, dubstep, acid, nu-soul, electronica techno, et pop, avant de les ranger dans leurs bacs respectifs! Continue reading

[Fr] Experimental tracks : Neil Landstrumm / Benge / Evil Madness / Christian Naujoks

Neil Landstrumm…..Benge…..Demoni Paradiso…..Christian Naujoks

Cela fait déjà un moment que je souhaitais présenter ces disques assez éloignés de la culture club que l’on traite régulièrement sur Boing Poum Tchak!. Ici point de grooves detroit-house, electro, ou deep-techno dubby. Non. Plutôt un petit éclairage sur des genres complexes, moins accessibles, qui décapent les oreilles et laissent entrevoir de nouveaux horizons, loin des sentiers balisés et réguliers que nous sommes habitués à emprunter, cristallisés par quatre albums atypiques aux contrastes dubstep, ambiant, weird et neo-classic. Continue reading

[Fr] Even Tuell – Workshop 07 (workshop)

even tuell

Bien bien bien… Par où commencer ? D’abord il y a Workshop l’excellent label allemand distribué par Hardwax qui a sorti bon nombre de superbes prods (sept disques au compteur depuis 2006) avec une patte et une gueule reconnaissable (largement) au-dessus du flot de la nouvelle mouvance house actuelle. Du vinyle (et depuis très récemment, les versions digitales), un tampon représentant un visuel différent pour chaque référence, sans liens apparents entre eux (un homme, une main, un bus, un visage à la moustache très XIX°, un animal mythologique et des lapins…), le nom du label, le numéro du catalogue, le nom de l’artiste et point barre (car aucun titre n’est jamais crédité).

Après les sorties remarquées de Move D, Lowtec (son label-manager) et de la nouvelle garde Kassem Mosse, Sascha Dive, Benjamin Brunn, ou encore Rising Sun (que l’on retrouve aussi sur le ruin 1972 – 2008), c’est au tour du mystérieux Even Tuell (aucune info officielle à ce jour), notamment repéré sur le mix Serieculture de Roger23, ainsi que sur la compil/DVD Meakusma, de proposer sa vision de la chose sur cet ep de trois titres. C’est ti-par. Continue reading