Playlist Poum Tchak! : mars 2011

Beaucoup de polémiques et de réflexions à lire sur le blog de Boing Poum Tchak! ces derniers temps, mais finalement peu de musique, de nouveautés, de petites choses sucrées-salées à se mettre sous la dent. En attendant la prochaine édition papier au mois de mai, et toujours en complémentarité avec la page facebook, voici quelques disques d’ici et d’ailleurs qui ont marqué mes dernières semaines. Continue reading

[Fr] Compil’ virtuelle de Boing Poum Tchak! #04

Si Boing Poum Tchak! avait dû préparer une compilation à offrir aux lecteurs du numéro #04, celle-ci aurait certainement bien remplie sa mission. En effet, tous les morceaux proviennent de disques qui ont été chroniqués et reflètent, d’une certaine façon, l’esprit sonore du numéro. Bonne découverte à tous ! Continue reading

[Fr] Teaser : Boing Poum Tchak! #04

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=QHuOwQ5cD08]

Intrigué, mais pas vraiment rassuré par le name-dropping du sommaire de Boing Poum Tchak! #04 ? Faites-vous une idée de la couleur musicale des principaux artistes de ce numéro grâce cette petite vidéo de présentation, et si le feeling vous en dit, commandez votre copie !

Cliquez ici pour commander ce numéro ou vous abonner

.

ps : n’hésitez pas non plus à poster cette vidéo sur votre blog / page Facebook / Twitter / forums…

Merci !

[Fr] Boing Poum Tchak! #04 est arrivé !

Edito #04

Ca y est, il est prêt ! Après des semaines de dur labeur pour vous présenter l’actualité des musiques électroniques avec un regard différent, Boing Poum Tchak! est de retour, et a mis les petits plats dans les grands en vous proposant ce numéro #04 à la tonalité particulière, agrémenté de quatre pages de plus que le précédent numéro (ce qui le porte à 28 pages), toujours sans pub et 100% indépendant.

Un menu très chargé vous attend :

– Tout d’abord l’immense Laurent Garnier (notre héros à tous) qui nous parlera de sa webradio PBB, de son histoire, sa philosophie, son organisation, sans oublier de nous faire part de son sentiment (explosif) sur le média radio en France ;

– Chris Miller décrira son entrevue avec la djette résidente du Panorama Bar et désormais productrice Steffi (plus de dix ans à spinner des disques dans le monde entier), à l’occasion de la sortie de son album Yours & mine ;

– Puis un instant italien vous sera proposé, avec deux artistes très différents, mais tout aussi passionnants et géniaux. Le premier est l’un des nouveaux porte-étendard du genre retro-house old-school de Chicago, Marcello Napoletano, qui ne cesse de se bonifier au fil des saisons. Le second est le terrible boss de l’impressionnant et mystérieux label techno Stroboscopic Artefacts, Luca Mortellaro aka Lucy, qui va sortir son premier album Wordplay for working bees ;

Paul David Rollmann lèvera le voile sur un aspect que personne n’a jamais réellement abordé : son travail de graphiste au sein de l’extraordinaire label Workshop;

– Le jeune espoir français Marcelus se présentera pour la première fois ;

Chris Hobson du blog mnml ssgs expliquera dans sa tribune internationale comment et pourquoi il faut construire ses propres Berghain ;

Andreas Lubich, ingénieur du son pour le célèbre studio Dubplates & Mastering à Berlin prendra ses quartiers, et apportera son analyse technique sur la méthode à employer pour dupliquer un vinyle chez soi et ses conséquences ;

– Mathieu Guillien tirera le portrait d’un autre héros (allemand cette fois-ci) de la techno : Robert Henke alias Monolake ;

– La chronique livre du recueil de critiques électroniques du journaliste Didier Lestrade parues dans Libération entre 1988 et 1999 (Chroniques du dancefloor) ;

– Vous retrouverez également l’interview des managers d’un jeune label de musique, Baud Music, à contre-courant des méthodes de diffusions actuelles ;

– Enfin, un portrait du génial Tin Man, un article sur l’ogre Discogs, les chroniques disques, la grille de mots croisés, ainsi que vos rubriques habituelles.

Bonne lecture à toutes et à tous !

Pierre-Nicolas Mader
Boy Poum Tchak!

Sommaire :

Edito
Marcelus
interview
Compil’ virtuelle
Dupliquer un vinyle ?
par Andreas [LUPO] Lubich
Baud Music
interview
Laurent Garnier
interview
Steffi
interview
On Balance…
Oni Ayhun
Lucy
interview
Références
Le coin du digger
Discogs
Tin Man
portrait
Boite aux lettres musicale
Henry Spencer Jr
Marcello Napoletano
interview
Chroniques du dancefloor
de Didier Lestrade
Tribune Internationale
par Chris / mnml ssgs
Paul David Rollman & Workshop interview
Monolake
par Mathieu Guillien
Mots Croisés

K!uest-list

Chroniques disques :

Morphosis / Lucy / Steffi / Agoria / Anders Ilar / Austin Peralta / Dolibox / Exit Records presents Mosaic volume one / James Blake / Mike Parker / Rootstrax / Sepalcure / Sven Kacirek / Tin Man / 14 tracks from Planet Mu

Ont participé à la rédaction de ce numéro : Pierre-Nicolas Mader Boing Poum Tchak!, Chris Miller Little White Earbuds, Chris Hobson mnml ssgs, Andreas [LUPO] Lubich Dubplates & Mastering, Paul Domenger Paul du 91, Simon Bomans Goûte mes disques, Thomas Hennebicque La Tuerie, Nicolas Gomez Site Web, Bertrand Bonnesoeur Le Sous-Marin, Mathieu Guillien Site Web.

/// Format A4 / 28 pages / Noir & Blanc ///

4,99 €

.

Cliquez ici pour commander ce numéro ou vous abonner

.

.

[Fr] Video Clip : Tin Man – Constant confusion

[youtube:http://www.youtube.com/watch?v=90yYoREHY20]

Un petit clip vidéo ? Il y avait longtemps ! Il s’agit de l’un de mes gros coups de cœur du moment. Cette vidéo (mentale et un peu lynchéenne) ne cesse de me hanter depuis que je l’ai découverte il y a quelques mois (thanks MCK ! :-). Le californien (aujourd’hui résident viennois) Tin Man cultive son personnage de néo-polar sombre et détaché de son environnement (il se met d’ailleurs en scène ici et porte des lunettes noires), avec ses paroles oniriques mi-chantées / mi-parlées d’une voix grave si particulière qu’il arrive à la rendre quasiment évanescente.

Spécialiste de l’acid-house (il a d’ailleurs participé au projet live Acid Symphony en Finlande aux côtés de Jori Hulkkonen et Jesper Dahlbäck) et de l’ambiant-drone expérimental et psyché, il s’est aussi distingué sur des titres plus techno 4×4 vs electronica déviante et fragile, comme sur le très personnel et magnifique maxi Wasteland.

Quant au titre Constant confusion et ce clip… “Mindblowing” est vraiment le terme qui vient immédiatement à l’esprit. A vous d’être touché ou non par cet ovni électronique, délicat et profond qui transporte au-delà de bien des sphères… Continue reading