Flashba-K! : Kanzleramt

Fondé en 1994 par Heiko Laux, Kanzleramt (qui signifie “Chancellerie” en allemand) fut considéré comme l’un des meilleurs labels techno européen durant une petite décennie (et principalement entre 1998 et 2003), avant de tomber dans l’oubli. La particularité de cette maison était de proposer une techno plutôt musclée, contrastée avec des ambiances deep inspirées de Detroit et des mélodies dark-funk massives, toujours en maintenant une identité sonore propre et parfaitement identifiable.

Heiko Laux est également un dénicheur de talents hors-pair avec la découverte (et le chaperonnage) d’artistes comme Alexander Kowalski, Johannes Heil, Diego, ou encore le regretté Christian Morgernstern. Son influence sur eux fut d’ailleurs tellement forte qu’après le déclin du label, ces artistes ne rebondirent jamais vraiment autre part, et peu à peu s’éteignirent à leur tour (peut-être que leurs ADN musicaux étaient trop intimement liés). De nombreux tubes sont sortis de cette entreprise berlinoise, alors histoire de se remémorer de bons souvenirs (et pour d’autres de découvrir cette structure), voici quelques uns des morceaux les plus marquants de Kanzleramt : Continue reading

[Fr] Sleeparchive disponible en version digitale

C’est une petite nouveauté qui va plaire aux aficionados de musique bleepée. Après avoir avoir lâché deux morceaux inédits en téléchargement gratuit à l’automne dernier (peut-être plus, c’est tout ce que j’ai pu constater en tout cas), Sleepy (prononcer Chlipi, à l’allemande), désormais membre à plein temps du Hard Wax crew à Berlin, propose pour la première fois en version digitale deux des maxis du label Sleeparchive : Recycle et Elephant Island. Continue reading

[Fr] VA – Stadtmusik (onitor)

Poésies urbaines

Excellente initiative que celle prise par le label allemand onitor. Un concept simple mais terriblement attrayant : proposer une série de quatre maxis sur lesquels on retrouve la fine fleur des productions à dominante deep-minimal-dubby, regroupées par ville de résidence des artistes et aujourd’hui compilées sur cd. Continue reading

[Fr] Interview : Sleeparchive (berlin)

C’est l’une des grandes révélations de l’année 2005. A 30 ans, le mystérieux et talentueux Sleeparchive alias Roger Semsroth, se pose en rénovateur d’une techno minimale “bleepy” et réussi en cinq maxis seulement à conquérir le cœur de la planète techno. Avec ses titres joués dans le monde entier, les soutiens des plus grands dj internationaux dont le patron du label minimal de référence m_nus, Richie Hawtin, qui l’a d’ailleurs compilé sur son dernier “mix”, il s’impose comme l’une des figures incontournables des musiques électroniques actuelles, distillant son incroyable live dans toute l’Europe et en Amérique du Nord ((lire le report au Cabaret Sauvage). C’est donc un honneur, sublimé par une immense joie pour Boing Poum Tchak! de le rencontrer, et par la même occasion, de faire sa première interview en France. Continue reading