[Fr] Une potion miracle pour restaurer ses vinyles ?

February 28th, 2011 by Pierre-Nicolas Mader

Je viens de lire un twitt du records-store Juno qui propose un nouveau produit pour “redonner éclat à ses vinyles” (ce n’est pas le terme exact mais ça fait penser à une pub TV pour un anti-rides). Mais quand on regarde de plus près la description de cette solution liquide miracle, on tombe dans une tonalité graveleuse à la limite du spam “médical” du genre : “dès maintenant, faites bander vos vinyles plus durs !” Alors, que vaut vraiment ce genre de produit ?

Le Record Revirginizer (on y est je vous dis), est une sorte de liquide visqueux à appliquer sur le disque, jusqu’à ce qu’il forme une sorte de masque (comme pour le visage). Il nous promet d’enlever toutes les poussières et autres corps étrangers, sans affecter les sillons et ainsi retrouver l’éclat originel du disque tel qu’il était à la sortie de l’usine, sans aucun clics, noises, ou craquements, avec un son plus profond et clair !

Wow ! Le petit gars de Nazareth peut aller se rhabiller. Mais combien alors pour cette solution aux propriétés quasi-divines ? Pierre Bellemare n’aurait pas dit mieux que : 39,83 € (+ frais de port) le flacon de 500 ml pour pouvoir nettoyer… 16 disques 33t (soit 32 faces). J’espère que votre compte en banque est bien garni si vous souhaitez vous attaquer à votre collection (environ 250 € pour 100 disques).

Honnêtement je ne sais pas ce que vaut ce produit. Il doit surement être efficace pour le prix (en tout cas ceux qui l’essaieront tenterons de s’en convaincre). Je me souviens juste qu’il y a une dizaine d’années, j’avais récupéré les vinyles abandonnés de la maison familiale qui croupissaient au grenier depuis quelques décennies, et certains dans des états assez particuliers (poussières, sorte de gras à la surface, voir comme des petites croutes incrustées). Est-ce que pour autant je les ai mis à la poubelle ou acheté un produit soi-disant miracle ? Non. J’ai pris une éponge neuve, une bassine d’eau (du robinet, mais certains puristes préfèreront l’eau minérale sans calcaire), et de l’huile de coude pour laver les disques que je souhaitais écouter, plus une partie de mes vinyles “techno / house” bien plus récents (pour des histoires de poussière et de maniaquerie surtout).

Résultat ? Des disques vraiment mouchetés de saloperies incrustées (petite parenthèse : en y repensant certains avaient appartenu à un disc-jockey de la région qui les avait  joués dans des boites et bals populaires, et il n’est pas exclu qu’ils aient gardés les traces de quelques accidents de danse à base de rhum-coca), oui des disques à l’abandon qui sont revenus d’outre-tombe, surface brillante et immaculée à l’appui, avec juste de l’eau, une éponge et parfois un peu  plus d’activation et de patience sur les endroits les plus délicats. Avec un son tel qu’il était avant que les disques ne soient placés dans un coin du grenier.

Alors je me pose la question : quel est vraiment le petit plus de produits comme Record Revirginizer (à part son prix prohibitif) ? Et est-ce qu’il permet vraiment supprimer TOUS les noises pour rendre le disque tel qu’il était à la sortie de la presse ? Même les passages les plus scratchés par nos amis du hip-hop ?

Quelqu’un a-t-il déjà utilisé ce genre de produit et peut-il nous raconter son expérience ?

Quels sont vos trucs persos pour nettoyer vos disques ? Et d’ailleurs l’avez-vous déjà fait réellement ? Ou peut-être que vous estimez qu’il n’est pas nécessaire de nettoyer à ce point vos disques, qu’un petit coup de doigt pour la poussière avant de le jouer suffi ?

Vos avis sont attendus !

5 Comments

  1. CombeNo Gravatar

    Perso c’est liquide pour vitres + chiffon doux, ça marche bien.

  2. la denréeNo Gravatar

    pas mieux. liquide vaisselle aussi. attention aux produits agressifs (alcool en trop grande proportion…). une anecdote de cette chère Dinky à ce sujet http://www.xlr8r.com/features/2008/09/inbox-dinky

  3. sylNo Gravatar

    effectivement, ce genre de produit est pas mal pour y fixer les poussières et les grains de n’importe quoi qui trainent à la surface du disque, ou dans les sillons. une fois sec, quand on le retire, le masque emporte avec lui tous les résidus solides.

    mais bon en gros ce produit, c’est une colle. comme la cléopâtre liquide et transparente qu’on avait à l’école, et qui faisait comme une matière plastique une fois séchée.
    autant utiliser cette colle-là, ça vous coutera beaucoup moins cher.

    ensuite seulement, vous pourrez utiliser un chiffon pour dégraisser le disque (moi j’utilise du fée du logis, c’est assez super).

    le risque de frotter un vieux disque tout de suite avec un chiffon, c’est que vous risquez de le rayer si quelques poussières ou débris trainent dessus. ça m’est déjà arrivé, et franchement ça vaut pas le coup d’abimer un disque alors qu’on se donnait déjà juste du mal pour le nettoyer…

    ah oui et important, le sens dans lequel on frotte : toujours circulaire en suivant le sillon. jamais en rayons, ça abime.

  4. éricNo Gravatar

    j utilise un produit similaire dispo chez nuloop le LGL depuis quelques années.

    l’autre problème C l éléctricité statique donc GPX22 et point bar “existe aussi en grand format”

  5. bernarmusicNo Gravatar

    Le LGL c’est ce qu’il y à de mieux !

Write a comment