[Fr] Art : In the beginning there was the groove

March 28th, 2010 by Pierre-Nicolas Mader

Il nous arrive souvent d’être subjugués par l’infiniment grand (mega) comme les planètes, les étoiles, les galaxies… Mais grâce à la science et à ses techniques d’imageries poussées en constante évolution, on peut aussi tomber sous le charme de l’infiniment petit (micro), et découvrir les facettes d’univers denses, esthétiques, mystérieux, et magiques. C’est ce que nous dévoile Chris Supranowitz, chercheur en optique à l’université de Winchester, avec ses photographies de sillons de disques vinyles scrutés au microscope. Beautiful !

Via Chris Supranowitz’s page

2 Comments

  1. VENo Gravatar

    Le vinyle attire l’o(r)eil(le) de bien des manières décidément… :)

  2. Pierre-Nicolas MaderNo Gravatar

    Bien dit ! ;-)

Write a comment