[Fr] Focus : Mike Dehnert (Fachwerk)

September 16th, 2009 by Pierre-Nicolas Mader

mike-dehnert

On commence à parler de plus en plus du belge Peter Van Hoesen (à juste titre d’ailleurs), et si il y a un artiste qui le talonne de près dans la sphère berghain-techno, c’est bien du côté du berlinois Mike Dehnert, responsable du label Fachwerk, que l’on peut se tourner. Son live et ses dernières sorties (sur sa structure et chez Clone) sont là pour le confirmer.

L’histoire (discographique) de Mike Dehnert démarre en 2007 par la création de son label Fachwerk, sur lequel il signe quasiment toutes ses sorties. Au début le son est dur, industriel et plutôt rapide :

Eigenbedarf (FW001)

Mais assez rapidement, tout en gardant sa structure tonique et arrachée, il va intégrer des éléments dub-techno hérités de Basic Channel (de fameuses chords berlinoises), et des voix malmenées, le tout dans l’enchevêtrement d’un arsenal de rythmiques ultra-lourdes :

Track 4 (FW003)
headphones1

Take me to (FW004)
headphones1

Puis les morceaux deviennent moins industriels et heavy, mais conservent tout de même une part d’expérimentation importante. D’une part Mike “Marcel Dettmannise” son côté techno (les éléments brutaux sont minimalisés pour n’en conserver que l’aspect percutant), de l’autre on voit poindre des mélodies dans des ensembles plus légers lorgnant vers la tech-house :

Tell me what (FW005)
headphones1

Umlaut 2 (FW005)
headphones1

Leerauf (FW006)
headphones1

Brauchbar (FW007)
headphones1

Ce mois-ci est sorti la dixième référence, et je ne résiste pas à vous faire partager ce qui pour moi représente le meilleur track de Dehnert à ce jour, pour sa dynamique violente et radicale qui balaye tout sur son passage, ses éléments superbement travaillés, ainsi que sa gestion de l’espace imparable qui ne nous laisse d’autre choix que de succomber. Sur vinyle la claque est vraiment énorme. Ah au fait, le titre s’appelle Ke me et il est extrait du maxi Poutres :

Ke me (FW010)
headphones1

Avant de terminer en passant au live, précisons que le Umlaut2, sorti sur Clone Basement Series, est une relecture du FW005 agrémenté d’un remix de Levon Vincent qui commence à bien tourner.

Enfin, Mike n’est pas seulement un producteur studio : c’est aussi un redoutable live-performer qui commence à voir du pays. On espère d’ailleurs le découvrir rapidement chez nous avec ses compatriotes de style Peter Van Hoesen et Shed (message aux promoteurs : mais qu’est-ce que vous foutez !!).

Ci-dessous, un extrait de 40 min de son live-set enregistré le 1er août 2009 au Berghain (thanks mnmlssgs !).

mike_dehnert_live_berghain

Sachez que les prochaines sorties de Fachwerk laisseront place à ses fidèles acolytes Roman Lindau (FW011) et Sascha Rydell (FW012).

http://www.myspace.com/mikedehnert

6 Comments

  1. xavierNo Gravatar

    en effet les derniers fachwerk sont vraiment bons… ce serait bien sympa de le voir en live sur paris

  2. xavierNo Gravatar

    oh la la écoutez ça http://clone.nl/item16014.html

  3. Pierre-NicolasNo Gravatar

    Yeah le Regelschrift envoi du lourd avec sa voix à la Cassy dépitchée !

  4. JohnNo Gravatar

    ça tue !!! ça sort quand ce Lautschrift ?

  5. Pierre-NicolasNo Gravatar

    C’est dans les charts d’octobre de Serge donc à mon avis d’ici 2,3 semaines max on pourra mettre la main dessus !!

  6. sandroNo Gravatar

    ke me blesse! Bel objet.

Write a comment