[Fr] REmoTe live @ Pulp

March 3rd, 2006 by Pierre-Nicolas Mader

Pour sa mensuelle, Kill the dj invitait jeudi 2 Mars leur nouvelle signature : le duo français REmoTe. Préparant la sortie de leur premier maxi Get a real job, ils ont offert un live où se mêle dark minimal electro et acid, au Pulp, et c’était plutôt réussi.

Ces ptits gars ont tout compris et ça s’entend : ils envoient du lourd ! Pour leur premier live, REmoTe, alias Eric et Seb, ont prouvé qu’ils avaient bien retenu leur leçon sur la dance-music. En partie responsable du projet Henry goes dirty, une poignée de maxis avait été réalisé sous ce nom et notamment compilés par quelques djs dont Ivan Smagghe sur le mix Suck my deck. La dernière sortie était une collaboration avec Jennifer Cardini pour le maxi Jennygoesdirty : Amoureux solitaires, reprise du tube de Lio revu, corrigé, décapé pour une relecture electro, acid, minimal et mélancolique. Mais revenons à notre soirée. En moins d’une heure (la prestation semblait un peu courte… mais c’est peut-être parce que c’était bon que ça semble être passé si vite) nos jeunes espoirs ont joué une musique taillée pour le Pulp, lysergique, mêlant disco sombre, acid (bien maîtrisé), quelques arrangements un peu “fouillis” à la Tekel, des nappes brumeuses très légèrement trance, et de l’electro-house « rentre dedans », emmenée par un excellent rythme langoureux et vicieux. Une combinaison bien dosée des meilleurs éléments des musiques actuelles dans un shaker ténébreux, totalement underground, d’où ressortait un flux direct et compact précipitant cette envie irrésistible de tout donner sur la piste de danse.

Malgré cela, il reste encore un peu de travail pour ergonomiser un poil ce live qui comportait quelques petits temps morts, ainsi que des séquences lâchées un peu brutalement sans ménagement, et un final raté (bah alors !). Mais bon, une chose est sûre : on les aime déjà, et les petites imperfections vont vite s’estomper car leur potentiel est énorme. Les prochaines sorties sont dores et déjà à surveiller de près ! Brillant (ou plutôt) dirty, et prometteur.

One comment

  1. Boing Poum Tchak! » Blog Archive » Interview : Remote (kill the dj)

    […] premier album du duo français Remote. Boing Poum Tchak! les avait déjà suivit pour leur premier live au Pulp, ainsi que pour leur premier maxi Get a real job, il était donc logique de revenir vers eux pour […]

Write a comment