[Fr] Ce disque, je le classe dans ta gueule ?

October 14th, 2010 by Pierre-Nicolas Mader

Il n’y a rien de plus ennuyeux, creux et prétentieux que les classements. Avant on faisait un classement annuel des meilleurs albums / maxis / titres (quand on retombe sur des top-lists de 2001 par exemple, on pouffe de rire quand on voit comment ont évolué certains disques), maintenant ce sont des classements tous les six mois, et même tous les trimestres ! C’est n’importe quoi, certains disques peuvent paraitre géniaux et lasser très vite, d’autres ont besoin de temps pour émerger, et enfin il y a les disques “non-répertoriés” dont on ne s’aperçoit de leur présence que quelques mois, voir quelques années après leur sortie. Et puis classer les disques en mettant des numéros (le numéro 6 est moins bon que le numéro 2, mais pas forcément dans le même style), pfff ça fait branler dans le vide les journalistes / bl(o/a)gueurs qui se prennent pour des demiurges… Faut bien qu’ils s’occupent comme ils peuvent (et toujours en en faisant, de préférence, le moins possible).

Billet inspiré par un mail de Fact Magazine reçu aujourd’hui.

6 Comments

  1. Pierre-Nicolas MaderNo Gravatar

    Bonne remarque d’un lecteur sur un précédent post :

    http://www.boingpoumtchak.com/2010/05/22/u-top-10-may-2010/

    1. Sandro
    October 14th, 2010 at 11:54 am

    Tu charies plus haut les auteurs de “classements”, et voila ce que je trouve plus bas. Be careful, bien que la selection soit excellente :).

    2. Pierre-Nicolas Mader
    October 14th, 2010 at 12:13 pm

    ahah oui bien vu ;-). Sauf que dans mon cas c’est un choix personnel et non un classement soit-disant “objectif” comme veulent nous le faire croire les “officiels” mag, sites, blogs, etc…

    D’ailleurs je place des disques comme le Nikakoi qui datent de 2002, je ne me borne pas à une période déterminée (en l’occurrence récente), et donc complètement stérile.

    C’est une façon pour moi de parler des disques que j’aime (et non des meilleurs) d’une manière un peu détournée, et de vous les faire découvrir, car je sais que pour la plupart d’entre eux je n’aurai pas le temps d’en parler autrement.

    Et malheureusement sur RA on ne peut pas mettre tous les disques sur le même plan (ils sont numérotés automatiquement). Mais je garde cette présentation car elle est plutôt pratique.

    De plus je ne fais pas cette playlist tous les mois.

    Enfin, je déteste autant les classements, que j’adore retrouver les playlists de mecs comme Dj Deep ou Roger 23, qui me font découvrir pas mal de disques encore inconnus et parfois géniaux.

    edit: effectivement je n’avais pas fait attention, mais le terme “top 10” dans le titre de mes posts n’est pas approprié et peut porter à confusion. Je vais donc revoir ma sémantique ;-).

  2. SandroNo Gravatar

    Faut dire que ma remarque etait surtout à caractere taquin ;), evidemment ça n’a rien à voir, QUI pourrait oser publier un classement se voulant universel à l’égard de notre style de musique bien aimé?!
    autrement, il n’y a pas de mal à faire un tri dans nos preferences. chacun ses gouts!
    Bien à toi,

    Sandro

  3. TransireNo Gravatar

    “quand on retombe sur des top-lists de 2001 par exemple, on pouffe de rire quand on voit comment ont évolué certains disques”

    Tu pense à quoi en particulier ? Va y balance !! ;)

  4. Groove N\' VibesNo Gravatar

    Je ne serais pas aussi catégorique. Dans la pléthore de sorties, des repères sont bien utiles même s’ils sont parfois partiaux et imparfaits … Perso, je trouve que Fact Mag fait plutôt du bon travail dans ce domaine. En tout cas, vaut mieux des classements comme ça, que les tops de vente qui eux, pour le coup, ne représentent pas grand chose.

  5. ArnoldBNo Gravatar

    LOLz :)

  6. bigbabouNo Gravatar

    Un classement reste de toute façon subjectif, mais pour moi la palme du classement le plus débile revient au classement de Dj organisé chaque année

Write a comment